Les échapées belles 2017

Après les tegiversations de 2016 sur la programmation des Echapées belles, le festival de théâtre qui envahit les rues alençonnaises en juillet est de nouveau pris en main par la scène nationale 61. 

En 2016, la mairie avait fait part de son intention de participer à la programmation des spectacles en introduisant des compagnies locales. Mais conscient de l'ampleur du travail qu'a demandé cette tâche, le partage de l'organisation du festival entre la municipalité et la Scène nationale 61 ne se fera plus en 2017. Désormais, la ville, financeur, laisse entière responsabilité à la Scène nationale 61, dont c'est le coeur de métier, de s'occuper du festival. 

 

 

Cependant, une condition a été donnée : que les compagnies locales puissent répondre à l'appel d'offres en proposant un spectacle. Parmi elles, une seule a répondu présent et se produira dans la cité le samedi 15 et dimanche 16 juillet : Ces dames disent . 

 

Le festival se tiendra du 15 au 22 juillet avec une programmation aussi riche et ambitieuse que les précédentes éditions. 

Programmation

Samedi 15 juillet

Xics del Xurrac, de Tombs Creatius, parc des Promenades, de 14 h à 20 h. Gratuit.

La STRING, de la Cie Ces dames disent, parc Courbet, à 15 h et à 18 h. Payant.

Las POLIs, départ de la halle au Blé, à 16 h. Gratuit.

Lady cocktail, des filles du Deuxième, parc Joubert, à 17 h. Payant.

Enfin seule, de la Cie Ordinaire d'exception, parc de la Providence, à 19 h. Gratuit.

A corps perdu, de la Cie Bivouac, esplanade du Théâtre d'Alençon, à 22 h. Gratuit.

Dimanche 16 juillet

La STRING, de la Cie Ces dames disent, parc Courbet, à 15 h et à 17 h. Payant.

Ca cartonne à Washington, du Collectif Prêt à porter, parc Joubert, à 18 h. Payant.

Drôle de cirque, de la Cie Cirkomcha, parc Joubert, à 19 h. Payant.

Marcel et ses drôles de dames, parc de Cerisey, à 20 h. Payant.

Droit dans le mur, du collectif Prêt à porter, Cour carrée de la Dentelle, à 21 h. Payant.*

Feufoliz, de la Cie Cirkomcha, place Masson, à 22 h. Gratuit.

 

Tuto échapées belles

Mardi 18 juillet

 Yadéwatts, de Rosie Volt, Cour carrée de la Dentelle, à 22 h. Payant.

Mercredi 19 juillet

Les trois mousquetaires, du collectif 49701, Cour carrée de la Dentelle, à 19 h 30. Payant.

Vendredi 21 juillet

Kabarê Solex, de la Cie Dérezo, Cour carrée de la Dentelle, à 22 h. Payant.

Samedi 22 juillet

 

Les envoyés du mystère difficile, de la Cie Liquidation


Écrire commentaire

Commentaires: 8