La nuit de la lecture

Une formule inédite !

Qu'est-ce que c'est?

On connaissait la nuit des musées, c’est désormais au tour de la lecture de devenir noctambule. Le samedi 14 janvier, se tiendra la première nuit de la lecture en France. À l’initiative du ministère de la culture et de la communication, tous les acteurs liés à la lecture sont invités à participer pour cette première inédite. Le réseau des médiathèques de la communauté urbaine d’Alençon répond donc à l’impulsion nationale en proposant des activités. « Même si l’événement a été annoncé tardivement, en novembre 2016, la collectivité a su réagir rapidement pour y participer » selon Dominique Artois, adjoint à la culture.

Que se passe-t-il ?

« Déjà, les horaires seront chamboulés » explique Isabelle Lassave, directrice de la médiathèque. La médiathèque Aveline pourra devenir exceptionnellement le lieu de rendez-vous du samedi soir en élargissant son ouverture à des horaires nocturnes. À partir de 18 h 30, une session de contes « histoires dans tous les sens » fera démarrer la soirée pour les plus jeunes, à partir de 3 ans. Un pot de l’amitié marquera ensuite un moment convivial. Puis, à 20 h, la chapelle des jésuites se transformera en cinéma le temps de projeter une comédie dramatique sur le thème de la littérature. L’espace patrimonial de la médiathèque Aveline sera donc mis à l’honneur pour cette première édition. Tandis que simultanément, la bibliothèque de Valframbert proposera, elle aussi, la projection d’un film pour toute la famille à 18 h.

Pourquoi ?

Quel avenir pour la nuit de la lecture ? La formule « nuit de… » fait partie du paysage culturel et pourtant reste encore inédite dans sa version lecture. Dominique Artois ajoute : « C’est une première, il faut laisser le temps à l’événement de faire ses preuves et l’année prochaine, nous multiplierons les activités ». L’initiative semble vouée à se pérenniser au même titre que la nuit des musées.

Dans sa présentation de l’événement, la ministre de la culture précise que la lecture est la pratique culturelle la plus accessible et reste une entrée sur la réflexion et la réconciliation majeure. À l’heure où se commémorent les attentats de Charlie Hebdo, elle rappelle que la nuit de la lecture propose de rassembler dans la culture face à l’obscurantisme.


Toutes les activités sont gratuites, mais il est conseillé de réserver en contactant la médiathèque.

Écrire commentaire

Commentaires: 0